Quel métier après une école de mode ?

école de mode

L’univers du luxe et de la mode intéresse les jeunes d’aujourd’hui, ce secteur les passionne et les fait rêver. Certains d’entre eux sont déterminés à travailler dans ce domaine palpitant en évolution continue. D’autres ont l’impression de ne connaître que « les professions stars », vulgarisées par les grandes célébrités. Cependant, il est important de savoir que les débouchés à l’issue de la formation dans une école de stylisme sont nombreux. D’ailleurs, ce secteur ne cesse de recruter.

Le modéliste

Un métier se trouvant entre le domaine de la création et de la fabrication, le modéliste collabore régulièrement avec le styliste, sans concevoir directement l’habillement en question. Le styliste prépare la pièce, l’invente, la dessine et la conçoit. Ensuite, le modéliste intervient pour réaliser le patron, concevoir une maquette et rédiger des fiches techniques qui sont indispensables à la fabrication du vêtement. La profession du modéliste nécessite l’intervention d’une personne créative et extrêmement manuelle. Perfectionniste et minutieuse, elle doit avoir la capacité de bien analyser la vision du dessinateur, la mettre en question et exécuter les différentes retouches exigées par le styliste.

En France, il est possible d’intégrer une formation spécialisée dans une école de stylisme pour devenir modéliste après l’obtention du diplôme bac. L’apprenant peut intégrer une prépa internationale qui le forme aux bases de cette profession qui offre plusieurs débouchés professionnels aussi bien dans l’hexagone que dans le monde. Pour trouver une école qui dispense des formations en ligne spécialisées dans l’industrie textile et l’univers de la mode, suivez ce lien. Pour information, vous avez le choix d’intégrer une école de mode et suivre une formation en alternance, une formation en ligne ou encore une formation en présentiel.

Ingénieur textile

La croissance technologique dans les manufactures créatives a conduit les sociétés œuvrant dans l’univers du luxe et de la mode à imaginer quelques nouvelles professions, plus exactement en ingénierie textile. Pour conquérir ce marché grandissant, les écoles de la mode et du stylisme en France ont créé des modules de formation spécialement dispensés pour le métier d’Ingénieur textile. En général, l’ingénieur textile crée différentes techniques pour la conception de tissus et de matières innovants dans la mode. L’univers de l’armée et du sport ont besoin de cet expert pour renforcer la performance des vêtements. Mais actuellement, le secteur du textile et de la mode est celui qui embauche le plus d’ingénieurs textiles. L’invention technique et technologique dans le stylisme est en pleine croissance. En conséquence, le recrutement des ingénieurs textiles dans les grands groupes industriels de la mode est en perpétuelle évolution.

Pour devenir un ingénieur textile, il convient d’abord de passer par une école de mode. Ensuite, l’apprenant doit affiner son parcours pour obtenir le Master en ingénierie textile. En ligne, il est possible de trouver un établissement de la mode qui dispense des formations en alternance. Durant l’apprentissage, l’apprenant suit des cours académiques à distance et des stages dans une entreprise ayant une activité dans la conception des matières et des tissus hautement technologiques pour le secteur de la mode. 

Maroquinerie

En France, notamment à Paris, la capitale mondiale de la mode, la maroquinerie a le vent en poupe. La malle de Louis Vuitton ou encore le sac à main Kelly d’Hermès sont les articles incontournables dans l’univers de la mode. Ils sont connus dans le monde depuis des années. Le savoir-faire des Français en matière de maroquinerie est incontestable, et encore très réputé.

Le maroquinier est l’expert qui façonne et manipule le cuir. Il fabrique des objets de mode comme des portefeuilles, des sacs à main, des gants ou encore des ceintures. La France est l’un des pays à ne pas externaliser la conception de produits de maroquinerie. De ce fait, elle continue constamment de recruter des maroquiniers. 

Une bonne école de stylisme et de mode peut garantir à l’apprenant une initiation professionnelle dans les métiers de la maroquinerie. Ce dernier peut en effet intégrer un Bachelor en 3 ans, qui lui permet notamment de se professionnaliser dès le premier parcours grâce à une formation pratique dans un groupe prodigieux.

Directeur de collection

La personne ayant le poste d’un directeur de collection dans une entreprise doit être un véritable couteau suisse. Il doit maitriser à la lettre les étapes de production d’un article de mode. Une fois les pièces réalisées par les modélistes, les créateurs et les stylistes, le directeur de collection établit les coûts, élabore les étapes de production, dirige les techniciens et gère les budgets.

Le directeur de collection distribue les dessins et les créations du styliste dans les points de vente de la marque. Rigoureux et possédant un bon sens de l’organisation dans une entreprise, il doit également posséder une réceptivité artistique aiguisée, son rôle étant de transcrire la première vision du créateur. Actuellement, il est possible de trouver une école de mode dispensant des formations spécialisées pour les apprenants souhaitant devenir directeurs de collection.

Ecole de commerce : les meilleures formations en gestion et management
Le BTS opticien lunetier en alternance : un parcours professionnel complet