Vivre en colocation : avantages et inconvénients

La colocation est la location d’une habitation à plusieurs. Elle est souvent effectuée par des étudiants ou des jeunes actifs pour réduire leurs charges. Cependant, avec la crise mondiale, il y a de plus en plus de personnes divorcées et de senior, qui favorisent ce mode de vie. De ce fait, la demande est croissante. D’une manière générale, le contrat de colocation n’est pas distinct d’un bail classique. En pratique, il faut juste inscrire le nom de chaque colocataire dans le contrat de location.

Quels sont les avantages de vivre en colocation ?

Le fait de vivre en colocation vous permet de louer un bien plus grand pour un moindre prix, car ce dernier est partagé par les personnes présentes dans le logement. En plus, dans ce genre de vie, toutes les charges et les frais comme les factures d’électricité ou d’Internet, et des réparations diverses seront aussi répartis entre les colocataires. Si vous êtes encore étudiants tout en entamant un premier emploi, cohabiter avec d’autres individus est la meilleure solution. Par ailleurs, cela vous permet de vous intégrer plus facilement dans la société tout en réalisant des rencontres et en passant des moments d’échanges très agréables.

Vivre en colocation: quels sont ses inconvénients ?

Même si vivre en colocation offre de nombreux bénéfices, il existe également des inconvénients. En effet, vous devez apprendre à vous adapter aux autres, ce qui peut être difficile à réaliser. Pour cela, il est conseillé de bien choisir vos colocataires en vue de rendre la cohabitation agréable pour chaque personne. Outre cela, la colocation peut être plus bruyante, mais en adoptant une attitude zen, vous pouvez surmonter ce problème. De plus, si vous voulez que tout se passe au mieux, il est indispensable d’établir des règles dès le début de la colocation comme la répartition des ménages ou des tâches afin d’éviter les conflits. Vous pouvez également prendre des assurances pour prévenir le risque de non-paiement du loyer par un des colocataires.

Quelle est la fiscalité des propriétaires en colocation ?

Si vous êtes un propriétaire d’un bien immobilier, il existe généralement diverses taxes et divers impôts à payer, comme la taxe foncière d’habitation et d’enlèvement des ordures ménagères. Et si vous êtes propriétaire-colocataire, vous pouvez être exonéré d’impôts sur les revenus locatifs, si la pièce louée est bien meublée et que le loyer reste sous le plafond fixé par l’administration fiscale.

Pour vivre en colocation, présente donc des avantages et des inconvénients qui peuvent être prévenus en adoptant les bons comportements dès le début de la cohabitation.

Comment trouver un job étudiant ?
Grandes études : puis-je rester sur la mutuelle de mes parents ?